Confrérie Myrtille Forézienne

 


vendredi 20 septembre 2019

Chapitre du Sioulet-Chavanon

La Confrérie de la Myrtille Forézienne a coutume de se rendre au chapitre tournant des champignons du Sioulet-Chavanon chaque année en septembre; c'est donc par une belle journée ensoleillée que cette année nous avons pris la route de Sauvagnat (63) pour assister d'abord à la messe en compagnie d'une vingtaine d'autres confréries venues du Puy de Dôme et les départements voisins ou parfois lointains, puis une courte balade dans le village nous a conduit à la salle des fêtes. Entre les deux, dans une pièce attenante à la mairie, il était possible de visiter l'exposition de champignons; les organisateurs nous ont confié avoir bien du mal à en trouver localement par ces temps chauds, et ils ont dû se rendre à l'autre extrémité du puy de Dôme, c'est à dire dans les environs du col du Béal (eh oui!) pour cueillir les plus beaux cèpes et autres variétés...

C'est donc à la salle des fêtes que se sont déroulées les intronisations sous la houlette du Grand Maître Denis DUGAT-BONI, et toute son équipe l'assistant; suivant un protocole rigoureux mais détendu, nous avons pu faire connaissance avec de nouvelles confréries (chevaliers du boudin noir, distilleurs ambulants, gouteux de boudin Pruniers en Sologne, pomme du limousin, gouteurs de pêches de Voutezac...) ce qui permet d'élargir le cercle des consœurs-confrères...

La municipalité offrait ensuite l'apéritif avec des amuse bouche de grande qualité. Au cours de ces échanges conviviaux, cinq maires se sont retrouvés et les conversations allaient bon train...

Un excellent repas a été servi en salle, accompagné par un orchestre, pour le plus grand bonheur des traditionnels danseurs.

L'après midi s'étirait et les convives se séparaient pour rejoindre chacun son village, après une journée bien remplie....

~MD/GM CMF

jeudi 5 septembre 2019

Le 24 août dernier la Confrérie de la Myrtille Forézienne organisait son Chapitre, comme prévu. (#Ambert - #ColduBeal @auvergnerhalpe )

Deux volets pour cette grande manifestation annuelle; le premier culturel avec la visite du Mus'énergie à Ambert ( photos ) et le second gastronomique avec le repas partagé au col du Béal.

Pour couronner l'ensemble un soleil radieux sur les Hautes Chaumes a comblé les participants.

Dès 9H30 les confréries se retrouvaient rue de l'industrie dans la ville auvergnate à la mairie ronde; ce rendez-vous ponctuel permettait les retrouvailles autour d'un café ou jus de fruit. Les 18 confréries qui avaient répondu présentes venaient d'Auvergne mais aussi de l'Ambassade Rhône Alpes; l'ambiance détendue laissait prévoir une belle journée en terre auvergnate...

Et ce fut la réalité! La visite de près de 2 heures a ravi l'ensemble des participants et cette découverte de machines du siècle dernier travaillées à la perfection par d'ingénieux électromécaniciens surprenaient par leur précision et leur robustesse.

A la sortie du musée, les confréries se réunissaient pour rejoindre le col du Béal et profiter d'un itinéraire admirable en gravissant la montagne saint pierroise pour atteindre l'environnement exceptionnel du col du Béal. Emerveillées par le cadre grandiose à 1390 m d'altitude, les confréries endossaient alors la tenue pour poser près de l'auberge et graver un souvenir de cette journée. Frédéric et Patrick ont alors pu réaliser les clichés convoités.

Arrivait ensuite le grand moment du chapitre, l'accueil par le Grand Maître et les intronisations.

Il a rappelé la nécessité d'un rassemblement de cette grande région Auvergne Rhône Alpes puisque l'ensemble des confréries travaille à la découverte et à la promotion d'un produit gastronomique, d'un vin, d'un savoir-faire. C'est l'occasion de faire connaître le riche patrimoine régional, et les échanges qui s'opèrent conduisent à la convivialité, le respect et l'amitié inter-confréries.

Deux personnalités ont été faites membres d'honneur: Cécile agissant pour la Loire en qualité de sénatrice et Sylvie qui enchante l'Auvergne avec son accordéon.

Pas moins de 14 consœurs et confrères avaient sollicité le titre d'Ambassadrices, Ambassadeurs de la Confrérie de la Myrtille Forézienne. Ils ont tous été intronisés par le Grand Maître; Gérard leur expliquait la technique de la cueillette du fruit sauvage, Agnès et Chantal leur remettait boulille et foulard aux couleurs de la myrtille, ainsi qu'un cadeau de bienvenue dont un pot de confiture... de myrtille, bien évidemment! Michèle, Roger et Christian ont apporté une aide précieuse à cette organisation sans faille, de l'avis des invités.

Le repas gastronomique, concocté par Christine et son équipe , spécifiquement pour la Confrérie de la Myrtille Forézienne, a été à la hauteur des plus exigeants! N'oublions pas que la plupart des convives étaient des épicuriens, donc connaisseurs de bonne chère et de bon vin. Cerise sur le gâteau, Sylvie PULLÈS, la reine auvergnate, d'après André VERCHUREN, a fait chanter la salle sous les airs d'accordéon.

En bref, un chapitre particulièrement réussi pour ce millésime 2019! Rappelons qu'une poignée de bénévoles, qui ont travaillé d'arrache-pied, a suffit à faire de ce samedi d'été une journée d'exception pour la Confrérie de la Myrtille Forézienne, avec des participants ouverts, affables, venus des départements alentour, du Gévaudan à la Savoie... Merci à toutes et à tous.

~MD-GM


( Les photos sont de Patrick de l'Auberge du Col du Béal, MD et Fred/CMF )

lundi 5 août 2019

27.07.19 - Chapitre de la verte lentille du Puy 2019 - #AuvergneRhalpes #Lentille #PuyEnVelay

Nous étions finalement 3 de la Confrérie de la Myrtille Forézienne à participer à ce chapitre bien organisé par le Grand Maître Robert CHOUVIER et toute son équipe.

Nos consoeurs et confrères de La lentille, largement investis dans la préparation ont ainsi pu réunir 41 confréries au Puy en Velay et nous faire partager une journée de bonne humeur, de rencontres et de gastronomie.

Après l'accueil à l'hôtel inter consulaire, la météo capricieuse a malgré tout permis un défilé sans pluie dans la ville et le marché (plus beau marché auvergnat 2018-2019) !

Puis le Grand Maître a présenté les personnalités rassemblées autour du Maire adjoint ainsi que chaque confrérie participante. Chacun étant ensuite convié au verre de l'amitié offert par la municipalité.

Les intronisations ont précédé le repas convivial dans la salle des fêtes à quelques kilomètres de là ; un orchestre a joyeusement animé les festivités gastronomiques.

Une belle journée dans une ville au charme certain où rayonne la verte lentille grâce à cette dynamique confrérie, engagée pour la défense de leur produit, et très conviviale...

La lentille est cultivée en Velay depuis au moins deux mille ans. Protégée des courants humides de l'Atlantique par les Monts Aubrac, de la Margeride et des Cévennes, elle acquiert des spécificités lors de sa culture. Depuis 1996, elle fait l'objet d'une Appellation d'Origine Contrôlée.

Le Puy en Velay

  • Depuis 1987, les quatre voies menant à Saint Jacques de Compostelle sont classées «Premier Itinéraire Culturel Européen ».
  • Depuis 1998, certains tronçons français et espagnols sont inscrits au Patrimoine Mondial de l'Unesco.

Ainsi au titre des Chemins de Saint-Jacques de Compostelle, la ville du Puy-en-Velay a deux monuments classés patrimoine mondial de l'Humanité : l'ensemble cathédrale et l'Hôtel-Dieu.

( © : La Haute Loire Paysanne )

mercredi 3 juillet 2019

02.07.19 - Club vues d'#Auvergne, dans des lieux d'exception par AB - Château Dauphin de #Pontgibaud

A Pontgibaud, en ce début juillet 2019, Marc Alexis ROQUEJOFFRE animait une soirée de présentations d'une dizaine de confréries, à l'initiative des Compagnons du Bousset d'Auvergne (vins d'Auvergne). Les propriétaires du château ont accueilli les invités de la soirée, confréries et personnalités.

La Confrérie de la Myrtille Forézienne était conviée et a donc participé à cet évènement. Il s'agissait d'une interview de moins de sept minutes au cours de laquelle le Grand Maître devait répondre aux questions du journaliste, toutefois sans avoir une grande marge de manœuvre pour les messages à faire passer.

En ce qui concerne la CMF, Maurice DICHAMPT s'est exprimé sur la signification de l'attribut (boulille), l'organisation des marches de la confrérie, et a tenu à préciser que notre confrérie agissait pour la protection et valorisation de la myrtille forézienne, non seulement en Auvergne, mais également en Rhône Alpes; clin d'oeil appuyé sur la réunion AURA des confréries, pour laquelle il œuvre lors des rencontres inter-confréries (chapitres et autres réunions).

La cérémonie s'est achevée avec l'arrivée inattendue en calèche de "la Reine d'Auvergne", Sylvie PULLÈS, accordéoniste de renom en Auvergne et bien au-delà, puisqu'elle s'est produite 2 fois à l'Olympia et au Zénith de Paris, notamment... Filleule d'André VERCHUREN, elle s'est parfaitement intégrée à la soirée qui s'est terminée autour d'un excellent cocktail dinatoire dans le jardin remarquable (classé monument historique en 1995) du château Dauphin (forteresse des XII-XVème siècle).


Vous pouvez visionner l'émission dans sa totalité ou la partie sur l'interview de la CMF;

lundi 10 juin 2019

02.06.19 - Premier chapitre de la Confrérie Moulinoise du Piquenchâgne

C'est en bourbonnais et plus exactement à Moulins que se déroulait ce chapitre, parrainé par 2 confréries auvergnates, d'une part par "les Talmeliers du bon pain" et d'autre part "la commanderie du fromage de Saint Nectaire" respectivement représentées par le président et vice président de l'UCA.

Dix sept confréries présentes, venues de loin parfois; pour la Confrérie de la Myrtille Forézienne nous avons dû parcourir 260 km, laborieusement, ce qui exige 2H minimum pour aller et autant pour le retour...!

Soleil de plomb, ce qui peut être agréable mais nous avons souffert lors d'une longue séance podium avec les discours de présentations et intronisations.

En effet, nous étions debout sous une chaleur torride. Après la traditionnelle photo, le défilé, accompagné par la Lyre Bourbonnaise à travers la ville, reliait la salle des fêtes à la place d'Allier. Monsieur le Maire de Moulins, ancien ministre, Pierre-André PERISSOL était bien présent toute la matinée, apportant ainsi son soutien à la nouvelle confrérie.

Chaque confrérie participante était présentée par son Grand Maître, et au retour devant la place du Maréchal de Lattre de Tassigny, nous étions attendus pour l'apéritif et repas en musique.

Malgré la piètre qualité de la sono, l'organisation était au point, ce qui exige un lourd bénévolat, chaque confrérie organisatrice le sait parfaitement. Le dessert étant bien évidemment la dégustation du piquenchâgne, gâteau dont la recette a été revue avec une pâte plus légère, coiffé de poires pelées et que bon nombre découvrait. Souhaitons longue vie au Piquenchâgne, en attendant de l'accueillir dans nos monts du Forez.

Le Piquenchagne est aussi une belle bastide du XVII éme siècle et qui offre une cuisine inventive et savoureuse, en bordure de la D 906, à Saint Yorre...

Origine du mot "piquenchâgne"? (d'après les confidences de la confrérie)

Jadis, dans le Bourbonnais, à la fin du repas de la batteuse, les gâts, sans doute un peu éméchés, avaient coutume de se mettre en équilibre sur les mains...pour éblouir les gâtes. Cette figure, souvent approximative, a pris le nom de piquenchâgne, c'est à dire "piqué comme un chêne". On comprend, dès lors, l'assimilation de ce mot avec le dessert traditionnel dans lequel les poires sont piquées la queue en haut. Quand à la pâte, à l'origine une simple pâte à pain, elle a évolué vers des formules plus légères et plus digestes...que les maîtres patissiers ont élaborées? Qui s'en plaindra?

02.06.19 - 32ème chapitre des Gourmandins et Gourmandines des fromages d’Auvergne à Fournols (Livradois)

Le Dimanche 2 Juin 2019 se déroulait le 32ème chapitre des Gourmandins et Gourmandines des fromages d’Auvergne à Fournols (Livradois)

C’est sous un soleil radieux que Frédéric et moi arrivions à Fournols situé à 1004 mètre d’altitude. Accueil chaleureux avec café et viennoiseries et autres victuailles. Vers 9h30 mise en tenue d’apparat pour un défilé au travers du village de Fournols et direction vers la « Société Fromagère du Livradois » et et un accueil du patron de cette PME qui nous explique que cette entreprise reste familiale actuellement et emploie environ 250 personnes sur plusieurs sites, et petite dégustation des divers fromages (fourme, bleu, St Nectaire, Fournols et autres)

Vers 11h30 retour à la salle des fêtes de Fournols où étaient réunies prés de 24 confréries et début des 19 intronisations.

Nous prenions ensuite la direction du Chambon sur Dolore pour déjeuner dans un Hôtel restaurant fort sympathique et un repas d’une qualité irréprochable, et un service également très apprécié. Un super moment de convivialité et de bonne humeur

Bravo pour cette superbe journée

Philippe DENIS

lundi 18 mars 2019

10.03.19 - Confrérie de l'Enténadou - Fête du cochon à Aubière

Comme tous les ans, la Confrérie de l'Enténadou organisait son repas 2019 de "la fête du cochon" dans les caves d'Aubière; la Confrérie de la Myrtille Forézienne s'est donc rendue en terre Auvergnate pour ce repas annuel avec notre chauffeur préféré, le très célèbre Fred-eurconnect !

Une rencontre plutôt décontractée avec l'Enténadou et les retrouvailles sympathiques de la Grande Triperie des Combrailles, les champignons du Sioulet Chavanon, la pansette de Gerzat, le croqueur de pommes et d'autres...

Deux invités sont venus partager ce moment avec nous et découvrir le monde des confréries, dans lequel on rencontre inévitablement d'anciens collègues et où on connaît de nouveaux amis! La convivialité était de mise dans une ambiance détendue.

~MD

lundi 4 février 2019

20/01/18 > Compte rendu de l'Assemblée Générale Ordinaire de la Confrérie de la Myrtille Forezienne

L'Assemblée Générale Ordinaire de la Confrérie de la Myrtille Forézienne s'est tenue le 26 janvier 2019 dans les locaux du siège social; un programme chargé dont il fallait débattre avant de prendre les décisions pour l'année qui a débuté.

Le Grand Maître a fait le bilan moral pour 2018 et a souligné la réussite de l'ensemble des manifestations, grâce à une grande implication. Par ailleurs, de nombreuses sorties lors des chapitres de confréries amies, ont permis un échange très riche et le partage de la gastronomie et du savoir faire locaux.

Il a ensuite rappelé son attachement au rapprochement de l'Union des Confréries d'Auvergne (UCA) et de l'Ambassade des Confréries Rhône-Alpes (ACARA). Au niveau de la CMF, ce rapprochement a été nettement perceptible, notamment lors du chapitre 2018. Il s'agit d'un état sensible sur lequel il sera nécessaire de travailler ensemble car des points de divergence entre les deux entités doivent être dépassés et résolus dans le cadre de la nouvelle Région. La CMF suivra avec attention les démarches que proposent les 2 parties, leurs engagements dans le sens d'une fusion, et fera un bilan objectif en début 2020. La grande Région AURA a été décidée et on ne peut aujourd'hui se résoudre à rester en tribus gauloises et vivre en autarcie, sans ouverture sur les autres!

Le Grand Maître fait un résumé de la dernière AGO de l'UCA, et rappelle également que, si l'UCA a décidé quelques évolutions positives, d'autres améliorations seront indispensables; par exemple, l'adhésion au CFC devrait rester une option et non une imposition pour les confréries, en respectant leur libre choix.

Le rapport financier du trésorier a fait apparaître des résultats satisfaisants, sachant que le chapitre, qui exige un très fort investissement humain, n'a pas d' objectifs lucratifs. C'est l'occasion de faire découvrir notre patrimoine, nos spécialités culinaires et nos vins locaux. Ces moments d'échange et de partage constituent le fondement des confréries. Le Grand Maître remercie le trésorier CMF pour le sérieux de son travail accompli.

Le calendrier 2019 a été dévoilé et il a été débattu des lieux où les manifestations se dérouleront; cette année l'organisation se fait côté auvergnat et il conviendra de rester dans la voie tracée d'une dynamique locale: gastronomie, convivialité, découverte du patrimoine et du savoir-faire. Les participations aux différents chapitres devront être partagées entre Auvergne et Rhône-Alpes afin de conserver la cohérence, dans un esprit de rapprochement et même de fusion.

La participation active des membres présents à cette AGO, a permis d'avancer considérablement et la CMF s'est engagée à résoudre les quelques points en attente de solution concrète. Le travail réalisé est colossal mais c'est à ce prix que la CMF pourra rayonner sur notre région. La protection de ce fruit sauvage, la myrtille, s'intègre naturellement dans une volonté de défense du territoire rural, car il reste une des composantes essentielles de la gastronomie et de l'histoire même de nos villages du Haut Forez. De ce fait, le pillage que nous subissons chaque année, par des bandes organisées, devra disparaître avec le concours des pouvoir publics.

La Confrérie de la Myrtille Forézienne crée ainsi du lien avec les autres confréries et œuvre à la protection, mais également la promotion, de la petite baie bleue de nos montagnes.

Afin de clôturer cette AGO, qui s'est déroulée dans un climat sympathique mais aussi dans un esprit de grande rigueur indispensable, les participants se sont réunis autour d'une bonne table au centre de vacances LàÔ!

~MD/27/01/2019

mardi 30 octobre 2018

28.10.18 - 18ème Fête de la Pompe aux Pommes à Durtol

Arrivés Frédéric et Philippe à 11h00 à la 18ème Fête de la Pompe aux Pomme organisée par la Confrérie des Talmeniers du Bon Pain du Puy de Dôme. La pomme été la reine du jour.

Cette manifestation été ouverte à tout le monde.

Heureusement pas de défilé ( car il pleuvait) mais un accueil dans la salle polyvalente de Durtol, une bonne odeur se dégagée dans cette salle. Les Talmeniers avaient préparés une multitude de Pompes aux pommes et aux boudin/pommes, du bon pain, des brioches aux pralines, aux pommes, etc….

La journée débuta par les intronisations, je (Philippe DENIS) fus donc intronisé dans cette belle confrérie, une très belle cérémonie.

Ensuite fut l’heure de l’apéritif offert, beaucoup de personnes nous questionnaient sur l’objectif d’une confrérie, des échanges très conviviaux.

Le repas de très bonne qualité venait ensuite.

Une très belle journée, merci à la confrérie des Talmeniers du Bon Pain du Puy de Dôme.

~Frédéric MENSE et Philippe DENIS

dimanche 28 octobre 2018

28.10.18 - 17ème édition de "Trifola" à Craponne sur Arzon (Haute Loire)

Sortie sous la neige en ce dimanche de fin d'octobre pour se rendre à la Trifola à Craponne sur Arzon (Haute Loire) suite à l'invitation du Grand Maître de la Confrérie de la Râpée de pomme de terre du pays de Craponne.

Ce fut un excellent accueil et les amis se retrouvèrent pour se mettre en tenue dans la perspective du défilé qui rejoignit le hall d'exposition. De nombreux produits de qualité, pour la plupart locaux, étaient en vente.

Après les chants traditionnels bourguignons interprétés a cappella, par la chorale bachique de Corton, ce fut l'heure des intronisations sur le podium de radio Craponne, autour des personnalités et notamment M. le Préfet de Haute Loire, Yves ROUSSET; celui-ci connaissait la région avant sa nomination, pour être venu en camp de vacances et se souvient "des tartes aux myrtilles au mont Gerbier de Jonc"...C'est sûr, le fruit sauvage inoubliable!

Tous les consœurs et confrères s'attablaient pour un sympathique déjeuner, à base de pommes de terre, bien sûr, et admirablement cuisinées! Déjeuner agréable, animé par des groupes auvergnats, un cocktail qui a permis aux 2 participants de la Confrérie de la Myrtille Forézienne de passer une bien agréable journée chez leurs voisins en toute convivialité.

La 17ème édition de "Trifola" aura sans aucun doute été une réussite à Craponne grâce aux bénévoles qui ont donné naturellement beaucoup de leur temps. Des dizaines de tonnes du célèbre tubercule ont été, et seront, ainsi dégustées par les visiteurs. Merci au Grand Maître et toute sa Confrérie, bravo Henri et vive les délicieuses râpées...!

Par MD.

vendredi 19 octobre 2018

13.10.18 - Confrérie des Paladins de la Pansette de Gerzat

Gerzat resplendissant sous le soleil automnal ressemblait à une journée estivale. Le chapitre 2018 de la Pansette de Gerzat s'est déroulé dans une ambiance détendue et, comme le disait le Grand Maître Pierre Montagnon, dans une "désorganisation traditionnelle". C'est sans doute cela qui a créé l'ambiance détendue!

Très amicalement reçu pour un café avec brioche ou une excellente charcuterie, les confréries papotaient autour de la table dès 9H; cette première étape se prolongeait, puis le défilé fit le tour du marché avec le groupe "Brazil volcanique"

pour finalement parvenir au podium où devait se dérouler le chapitre proprement dit, avec intronisations et remises de prix aux vainqueurs de la course cycliste gerzatoise...

La commune de Gerzat est jumelée avec Taïde (Portugal) et prépare le jumelage avec Cervaro (Italie); les deux maires de ces villes étaient donc présents sur le podium, avec les consœurs et confrères intronisés. Six intronisations "ambassadeur de la pansette" et 3 impétrants qui furent confirmés par le Grand Maître ainsi que les Maires de Cervaro et Taïde.

Après dégustation de produits italiens nous avons rejoint les tables pour un repas très gerzatois, autour de 14H; le chanteur Alain Chanone sut alors créer l'ambiance et entraîner tous les danseurs en piste.

Et suivant l'adage de la confrérie des paladins:

  • "la pansette pensez-y, à Gerzat, on en a"!...

jeudi 20 septembre 2018

Dimanche 16 septembre 2018 - Confrérie des Champignons du Sioulet-Chavanon - Bourg Lastic

Depuis chez nous, la route est assez longue pour rejoindre Bourg Lastic; en cette belle matinée d'été finissant, nous contournons le Puy de Dôme pour filer aux portes de la Corrèze, là où les champignons du Sioulet Chavanon nous attendent pour leur chapitre annuel. Sur un plateau, entre les vallées de la Clidane et du Chavanon, nous découvrons Bourg Lastic, "village en poésie"!

C'est presque une coutume que de rendre visite à nos ami.e.s de cette confrérie qui nous accueillent avec convivialité. Un peu en retard pour ce rendez-vous matinal, nous attendons le défilé devant l'église St Fergheon, du 12ème siècle, classée depuis 1913, pour assister à la messe célébrée notamment en l'honneur des confréries présentes.

Puis c'est la traditionnelle photo devant le porche de l'église romane avant la visite à l'Hotel de ville pour l'exposition champignons et le défilé jusqu'à la salle des "verroux".

Le Grand Maître, assisté du conseil de l'ordre, intronisait alors une dizaine de consœurs et confrères après avoir remis la tenue à deux impétrants. Cérémonie protocolaire avec dégustation de champignons et de vin rouge, pour le plus grand plaisir des intronisés. A l'occasion de ce Chapitre 2018, les consœurs de la Confrérie du Sioulet Chavanon arboraient leur nouvelle tenue dont les tons et la qualité des tissus étaient empruntés à ceux de leurs confrères, dans les couleurs automnales.

La coiffe, elle, ne laisse aucun doute sur l'appartenance à la Confrérie des champignons...

Le Conseil Municipal de Bourg Lastic offrait l'apéritif puis chacune et chacun s'installait à la table qui lui était réservé pour un repas dansant apprécié.

Au cours de ce grand moment de convivialité, nous avons pu faire connaissance avec de nouvelles confréries dont une venue de Touraine, et les échanges vagabondant jusqu'en Californie, étaient passionnants au point d'oublier l'heure...

Nous regagnons le Haut Forez alors que les ombres s'étirent et n'en finissent pas, le soleil couchant faisant vibrer les lumières d'une fin d'après midi ou plutôt...début de soirée, apaisante! Riche déplacement de la Confrérie de la Myrtille Forézienne aux portes du Limousin!

~MD

dimanche 9 septembre 2018

Le 2 septembre 2018 marches de la Confrérie de la Myrtille Forézienne, ( La Chamba - Notre Dame de l'Hermitage )

Dès les premiers rayons de soleil, de ce dimanche 2 septembre, les bénévoles étaient sur pieds à La Chamba pour les ultimes préparatifs de la marche de la Confrérie de la Myrtille Forézienne.

Deux circuits de 8.5 et 19.5 km avaient été minutieusement balisés; les personnes responsables du ravitaillement chargeaient leurs provisions pour assurer le bon déroulement de la journée puis laissaient leurs collègues aux inscriptions et préparation en cuisine.

Tout avait été mis en œuvre pour accueillir les participants et leur faire découvrir le territoire. Le petit circuit, après une découverte de la campagne environnant le village, prenait de la hauteur et escaladait le pic pelé (ou Vimont) qui culmine à 1348 m et offre un vrai panorama de 360° sur l'Auvergne, plaine du Forez, Monts de la Madeleine, et même sur les Alpes par météo favorable.

Ensuite, descente à travers landes et forêts anciennes en passant par la Petite Croix. Enfin retour au bourg de La Chamba en découvrant la partie est de la commune. Là, un plateau froid fort appétissant attendait les randonneurs. Et en dessert... pompe aux myrtilles, nouveauté fort appréciée.

Les plus expérimentés pouvaient opter pour le grand circuit ! Montée directe au pied du Vimont avec option pour monter au sommet et apprécier le panorama exceptionnel.

Ravitaillement, comme le petit circuit, au lieu-dit "Place Ronde" sur la piste forestière, puis descente en passant par le col de l'Alisier, la Croix Saint Guillaume, pour arriver au second ravitaillement à Notre Dame de l'Hermitage; haut lieu de méditation, le sanctuaire est renommé dans la région.

Le second ravitaillement permettait aux marcheurs de reprendre des forces pour remonter Croix Saint Guillaume puis via "la maison forestière de la Briasse" rejoindre " le Reculon" sur la D 101 jusqu'au troisième ravitaillement.

Là s'ouvrait le paysage sur la haute vallée glaciaire de La Chamba, et les sentiers à travers les hameaux permettaient de rejoindre le bourg pour prendre le plateau froid.

De l'avis des randonneurs, voici les points forts:

  • circuits variés bien balisés et superbes paysages
  • ravitaillements irréprochables
  • et enfin excellent accueil, ce qui est naturellement apprécié quand on doit faire un effort soutenu.

La découverte du territoire a émerveillé les randonneurs qui venaient des villages alentours mais aussi de Champdieu, Montbrison ou Ambert, Thiers et Le Puy et, en force depuis le Roannais...

Merci aux bénévoles qui, eux, ont terminé bien plus tard, bravo à tous les 140 sympathiques participants et à l'an prochain, à la même date pour de nouvelles échappées belles sur le Haut Forez !


Photos du dimanche 2 septembre 2018 marches de la Confrérie de la Myrtille Forézienne, ( La Chamba - Notre Dame de l'Hermitage ).

dimanche 2 septembre 2018

Photos du dimanche 2 septembre 2018 marches de la Confrérie de la Myrtille Forézienne, ( La Chamba - Notre Dame de l'Hermitage ).

Quelques photos sont accessibles depuis :


La journée du 2 septembre 2018 marches de la Confrérie de la Myrtille Forézienne, ( La Chamba - Notre Dame de l'Hermitage )

jeudi 30 août 2018

30.08.18 - Facebook 5.000 ami(e)s

Un grand MERCI..........., nous venons de franchir le seuil des 5.000 ami(e)s sur Facebook !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Les emails sont protegés par la solution (raKoonsKy ) AntiVirus & AntiSpam Kaspersky ( http://antivirus-france.com )

Confrérie de la Myrtille Forézienne
Village Vacances Là Ô !
Le Bourg
63880 LE BRUGERON

iddn Hébergement > SARL Eur'Net - Mentions Légales