Chapitre de la Confrérie Rigotte et Vin de Condrieu

Il se déroulait deux jours après celui de la Jolie Treille de Saint Joseph et Hermitage et ce sont les mêmes représentants de la Confrérie de la Myrtille Forézienne qui se sont déplacés; certes , le trajet posait quelques contraintes mais au final cette journée fut particulièrement réussie.

Avec un rendez-vous pas trop tôt pour l'accueil, cela a permis un départ du Haut Forez vers les 8H. A Condrieu, le soleil pointait son nez à notre arrivée et le Grand Maître était présent pour nous accueillir.

Nous nous sommes rendus au pied des vignobles Vernay, en tenue; cadre grandiose où règnent les ceps de vigne du Condrieu, cépage viognier. Historique fouillé, développé par Pierre SCHMELZLE et l'actuelle exploitante des vignes, Christine, petite fille de Georges VERNAY, fondateur du domaine en 1953. Les terrasses de l'Empire reposent sur un sol granitique posé sud est. Comme il n'est pas possible d'utiliser des machines, tout le travail se fait à la main; une agriculture respectueuse de l'environnement y est pratiqué et aucun herbicide et insecticide n'est répandu. Après une maturité optimale, la récolte est réalisée manuellement dans des caisses. Résultat: un vin blanc des plus raffinés, très prisé des amateurs de vin du Rhône. Emerveillement des confréries..



Le retour nous a conduit à la salle, gracieusement prêtée par la municipalité, en présence de M. le Maire de Condrieu, afin de procéder aux cinq intronisations choisies, parmi lesquelles Agnès. Cérémonie sobre et détendue, tout en respectant le protocole, après dégustation de rigotte et vin de Condrieu...évidemment!

Le Grand Maître et son équipe nous a ensuite invité à prendre place pour un repas en musique; des plats particulièrement soignés, réalisés par le traiteur David CHATAIGNON, cultivant et utilisant les produits en agriculture biologique, de la ferme du moulin des Chartreux à Sainte Croix en Jarez, dans le Pilat. La grande classe: mets recherchés et délicieux, à base de produits locaux de haute qualité. Les convives ne pouvaient que se délecter de ces préparations sublimes auxquelles s'ajoutaient les vins locaux de grands crus: Marsanne, Condrieu pour les blancs, Saint Joseph pour le rouge. Ravissement des papilles...

Belle ambiance parmi les confrères qui ont partagé une journée exceptionnelle, conduite, comme il se doit, de main de maître par Pierre et son équipe! L'heure de départ avait du mal à sonner pour ces confrères et consœurs qui tenaient à profiter entre eux de ce moment grandiose, en ce dernier jour d'avril 2024.

Bravo au Grand Maître et tous ceux qui ont œuvré pour la réussite de ce Chapitre qui a reflété la gastronomie Française et la convivialité.
MD/GM CMF