Confrérie Myrtille Forézienne

 


lundi 10 juin 2019

02.06.19 - Premier chapitre de la Confrérie Moulinoise du Piquenchâgne

C'est en bourbonnais et plus exactement à Moulins que se déroulait ce chapitre, parrainé par 2 confréries auvergnates, d'une part par "les Talmeliers du bon pain" et d'autre part "la commanderie du fromage de Saint Nectaire" respectivement représentées par le président et vice président de l'UCA.

Dix sept confréries présentes, venues de loin parfois; pour la Confrérie de la Myrtille Forézienne nous avons dû parcourir 260 km, laborieusement, ce qui exige 2H minimum pour aller et autant pour le retour...!

Soleil de plomb, ce qui peut être agréable mais nous avons souffert lors d'une longue séance podium avec les discours de présentations et intronisations.

En effet, nous étions debout sous une chaleur torride. Après la traditionnelle photo, le défilé, accompagné par la Lyre Bourbonnaise à travers la ville, reliait la salle des fêtes à la place d'Allier. Monsieur le Maire de Moulins, ancien ministre, Pierre-André PERISSOL était bien présent toute la matinée, apportant ainsi son soutien à la nouvelle confrérie.

Chaque confrérie participante était présentée par son Grand Maître, et au retour devant la place du Maréchal de Lattre de Tassigny, nous étions attendus pour l'apéritif et repas en musique.

Malgré la piètre qualité de la sono, l'organisation était au point, ce qui exige un lourd bénévolat, chaque confrérie organisatrice le sait parfaitement. Le dessert étant bien évidemment la dégustation du piquenchâgne, gâteau dont la recette a été revue avec une pâte plus légère, coiffé de poires pelées et que bon nombre découvrait. Souhaitons longue vie au Piquenchâgne, en attendant de l'accueillir dans nos monts du Forez.

Le Piquenchagne est aussi une belle bastide du XVII éme siècle et qui offre une cuisine inventive et savoureuse, en bordure de la D 906, à Saint Yorre...

Origine du mot "piquenchâgne"? (d'après les confidences de la confrérie)

Jadis, dans le Bourbonnais, à la fin du repas de la batteuse, les gâts, sans doute un peu éméchés, avaient coutume de se mettre en équilibre sur les mains...pour éblouir les gâtes. Cette figure, souvent approximative, a pris le nom de piquenchâgne, c'est à dire "piqué comme un chêne". On comprend, dès lors, l'assimilation de ce mot avec le dessert traditionnel dans lequel les poires sont piquées la queue en haut. Quand à la pâte, à l'origine une simple pâte à pain, elle a évolué vers des formules plus légères et plus digestes...que les maîtres patissiers ont élaborées? Qui s'en plaindra?

02.06.19 - 32ème chapitre des Gourmandins et Gourmandines des fromages d’Auvergne à Fournols (Livradois)

Le Dimanche 2 Juin 2019 se déroulait le 32ème chapitre des Gourmandins et Gourmandines des fromages d’Auvergne à Fournols (Livradois)

C’est sous un soleil radieux que Frédéric et moi arrivions à Fournols situé à 1004 mètre d’altitude. Accueil chaleureux avec café et viennoiseries et autres victuailles. Vers 9h30 mise en tenue d’apparat pour un défilé au travers du village de Fournols et direction vers la « Société Fromagère du Livradois » et et un accueil du patron de cette PME qui nous explique que cette entreprise reste familiale actuellement et emploie environ 250 personnes sur plusieurs sites, et petite dégustation des divers fromages (fourme, bleu, St Nectaire, Fournols et autres)

Vers 11h30 retour à la salle des fêtes de Fournols où étaient réunies prés de 24 confréries et début des 19 intronisations.

Nous prenions ensuite la direction du Chambon sur Dolore pour déjeuner dans un Hôtel restaurant fort sympathique et un repas d’une qualité irréprochable, et un service également très apprécié. Un super moment de convivialité et de bonne humeur

Bravo pour cette superbe journée

Philippe DENIS

Les emails sont protegés par la solution (raKoonsKy ) AntiVirus & AntiSpam Kaspersky ( http://antivirus-france.com )

Confrérie de la Myrtille Forézienne
c/o Philippe DENIS
Fradas
63480 MARAT

iddn Hébergement > SARL Eur'Net - Mentions Légales